20mar
2016
1
top 5

TOP 5: activités de motricité fine TPS PS

Une fois en classe maternelle, la motricité fine devient l’instrument que l’enfant utilise pour faire des apprentissages, souvent par le biais de bricolages.

 

Avant l’entrée en maternelle, il est pertinent de faire beaucoup de jeux moteurs qui impliquent tout le corps, par exemple des jeux de mouvements où le corps est en contact avec le sol (ex. ramper, rouler, à quatre pattes). Le contrôle postural est un préalable pour une motricité fine efficiente. Profitez au maximum des installations disponibles dans les parcs durant l’été (ex. se balancer, grimper dans les modules, traverser des barreaux suspendus) pour raffiner l’interaction du corps avec l’environnement. Explorez plusieurs parcs pour varier les défis.

 

Voici, en tant qu’ergothérapeute, mon « Top 5 » d’activités de motricité fine payantes à faire souvent avant l’entrée en maternelle.

 

1.  Colorier avec des crayons de cire

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les enfants n’affectionnent plus beaucoup les crayons de cire ou encore pourquoi les crayons de bois sont eux aussi peu populaires avant l’entrée à l’école? Pourquoi les crayons-feutres sont-ils toujours les heureux élus dans les situations où les enfants peuvent choisir le type de crayons qu’ils utiliseront? Bien sûr, les crayons-feutres ont une longueur d’avance dans la compétition de par leurs belles couleurs vives. Cependant, les crayons-feutres gagnent aussi beaucoup de points parce qu’ils produisent des tracés avec peu d’efforts. Malheureusement, la grande facilité d’opération des crayons-feutres ne laisse pas de place au développement de la musculature et du contrôle du pouce nécessaires au développement d’une prise du crayon mature et efficace. Les enfants auront besoin de cette efficacité pour fonctionner lorsque les exigences en écriture augmenteront au-delà de la maternelle. Ainsi, les crayons-feutres donnent aux adultes une fausse impression que les enfants maitrisent l’utilisation des crayons. Ce problème ne sera dépisté avant la maternelle, où l’enseignante observera une prise du crayon particulière. Oui, les crayons de cire sont plus difficiles à utiliser. Un enfant qui n’appuie pas assez fort ou qui ne tient pas le crayon de la bonne façon aura peine à faire apparaitre les couleurs. S’il appuie trop fort, il pourra casser le crayon. Par contre, ces difficultés seront surmontées avec de la pratique. Une fois le défi « crayons de cire » relevé, l’enfant est prêt pour un crayon à mine ou encore un crayon de couleur en bois et il pourra bien fonctionner à l’école. Astuce avec les crayons de cire : utiliser de grandes feuilles de papier et proposer le dessin libre plutôt que du coloriage dans de petites zones.

 

2. Découper

Le découpage représente une première activité complexe de la petite enfance qui permet au corps d’apprendre plusieurs choses. D’abord, côté motricité fine, la main apprend à séparer les fonctions de ses deux côtés; la région du pouce et le reste de la main et des doigts ne font pas la même action. De même, le corps apprend à coordonner ses deux mains dans des actions différentes et surtout, complémentaires.  La coordination du travail des yeux et de la main est également particulièrement stimulée pendant le découpage (intégration visuo-motrice). Le découpage stimule des capacités qui équipent l’enfant pour apprendre, entre autres, à manier un crayon, à gérer des boutons et des fermetures éclair et à attacher ses souliers. Proposez des activités bien ajustées aux capacités de l’enfant pour ne pas inviter les compensations motrices.

 

3. La pâte à modeler

Cette activité fait partie de la majorité de mes palmarès personnels lorsque je pense aux activités gagnantes de la petite enfance. Cette activité, également riche en potentiel sur le plan imaginaire, offre de nombreuses opportunités magnifiques au corps en lien avec la motricité fine, la planification motrice et la coordination des deux mains. Voici quelques exemples de défis que la pâte à modeler permet de relever :

  • Faire de belles petites boules bien rondes entre les paumes de ses mains;
  • Couper avec un couteau et une fourchette en piquant avec la fourchette (main non dominante) et en coupant avec le couteau (main dominante);
  • Créer une forme avec un moule sans la briser en retirant le moule;
  • Allonger une boule en la roulant sur la table pour en faire une « saucissse »

4. Blocs LEGO™

Voilà une activité classique qui n’a plus besoin de présentation. Tout comme avec la pâte à modeler, la motricité fine, la planification motrice et la créativité sont au rendez-vous avec les blocs LEGO. Jouez souvent avec ceux-ci, surtout avec les enfants qui n’ont pas d’intérêt, car le manque d’intérêt camoufle souvent des difficultés. Astuce : au début, la construction libre sera plus payante que les modèles à construire avec des plans.

 

5. Chiffonner du papier

Cette activité est non seulement intéressante sur le plan moteur, mais également très amusante pour les enfants. Le chiffonnage stimule la musculature de l’intérieur de la main et la séparation des mouvements des doigts. Amusez-vous à varier les médiums (papier de soie, feuilles de magazines, feuilles de papier) pour offrir différents niveaux de difficulté. Pour ma part, j’appelle ce jeu « le jeu du recyclage », car il se termine toujours par une partie de ballon-panier dans le bac à recyclage. Voici quelques défis à surmonter :

  • Chiffonner sans utiliser la table ou le corps comme support;
  • Chiffonner avec le bras allongé;
  • Chiffonner sans que les doigts de l’autre main ou la langue ne bougent en même temps.

⇓Pour aller plus loin: Quel rôle le découpage joue-t-il dans le développement de l’enfant? clikez sur l’image pour voir la vidéo ⇓téléchargement

 

Josiane Caron Santha, ergothérapeute

commentaire(1)

  • Sabrina

    Salam alayki oukhty j’espère que tu vas bien… Je voulais te remercier pour tout le travail que tu fais pour nous les mamans… Je n’ai jamais pris en compte les activités qu’il fallait faire avec son enfant sobhanallah. Je me disais toujours que ce n’était pas la peine, que moi j’ai grandi sans faire d’activité avec mes parents et que tout va bien…et donc mon fils qui a 2 ans et demi n’en n’a pas besoin. Je me suis complètement trompée. Nos enfants en ont besoin !!! al hamdoulillah tu m’aides beaucoup…Qu’Allah te récompense fi dounia et fil akhira…

    reply

Laisser un commentaire

S'il vous plaît saisir les caractères de cette image de captcha dans la boîte d'entrée

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ